Ontario, Québec

Les Franco-Ontariens invités à la fête

défilé st-jean 2019_2

Pour la première fois dans l’histoire de la Fête nationale à Montréal, les Franco-Ontariens étaient invités à participer au défilé. Une délégation de 150 personnes ont donc pris part à cet événement d’envergure. Ça semble bien peu, et pourtant… Le reste du défilé comptait environ 200 artistes !

Les Franco-Ontariens en ouverture du défilé

Mis en scène par L’Écho d’un peuple, animé avec brio par Félix Saint-Denis, William Burton et Sabine Daniel, l’ouverture du défilé présentait divers personnages importants de l’histoire franco-ontarienne : Étienne Brûlé, le premier Franco-Ontarien qui était l’interprète de Samuel de Champlain en Huronie, Samuel de Champlain, qui a exploré jusqu’aux Grands Lacs, mais aussi les Flying Frenchman, ces trois joueurs franco-ontariens qui ont permis au Canadien de Montréal de remporter sa première coupe Stanley.

Les batailles qu’ont dû mener les Franco-Ontariens ont été évoquées : le Règlement 17, qui limitait l’enseignement en français, la lutte pour conserver l’hôpital Montfort et les batailles à venir. Ont aussi été présentés les Franco-Ontariens qui font leur fierté et qui sont bien connus des Québécois : Roy Dupuis, Damien Robitaille, LGS, Katherine Levac, mais aussi Claude Julien. Ils se sont présentés aux Québécois dans un court spectacle festif, repris en boucle tout le long du défilé : un peuple fier et résistant, qui sait faire la fête !

Les chanteuses Céleste Lévis, Mélissa Ouimet, Ferline Régis et Geneviève Éthier, accompagnés de Brian St-Pierre, JOLY, Matthieu Leroux et Michel Payment, ont entonné les hymnes franco-ontariens Mon beau drapeau et Notre Place, repris en chœur par la délégation.

Carol Jolin, président de l’Association de la francophonie de l’Ontario (AFO) et Peter Hominuk, directeur général de l’AFO, de même que Mélanie Joly, ministre des Langues officielles et de la Francophonie, ont aussi pris part au défilé.

Une belle solidarité

Cette invitation historique que la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal a lancée à l’AFO était lourde de sens, à la suite des événements de novembre 2018. Il s’agissait d’une belle ouverture empreinte de solidarité envers les Franco-Ontariens. Les spectateurs étaient nombreux, massés le long de la rue St-Denis, pour les accueillir. Félix St-Denis les a remerciés chaleureusement de leur présence, de leur accueil et leur soutien.