Ouest

Bertrand Nayet remporte le Prix Rue-Deschambault 2019

l'enfant rouge Bertrand Nayat

Le 3 mai dernier, dans le cadre de la 31e édition des Prix du livre du Manitoba, l’auteur Bertrand Nayet a été récompensé par le Prix littéraire Rue-Deschambault pour son œuvre L’enfant rouge.

Publié en septembre 2018 aux Éditions du Blé, le livre de Bertrand Nayet, L’enfant rouge – Les carnets de mythologies appliquées, correspond au premier volet d’une trilogie poétique à venir.

L’ouvrage était en lice avec le recueil poétique de Lise Gaboury-Diallo Empreintes (Éditions du Blé, 2017) et le roman de Simone Chaput Une terrasse en mai (Leméac Éditeur, 2017).

Le Prix Rue-Deschambault, remis tous les deux ans à un auteur de la région du Manitoba, a été créé en hommage à la célèbre auteure franco-manitobaine Gabrielle Roy et est accompagné d’une bourse de 3 500 dollars.

Organisée au Musée des Beaux-Arts de Winnipeg, la soirée de remise a salué le travail de nombreux auteurs francophones en nomination dans diverses catégories.

Les deux pièces du dramaturge manitobain Rhéal Cenerini, L’ennemi du peuple (Éditions du Blé, 2018) et Nanabozho et le tambour (Éditions du Blé, 2017), étaient finalistes pour le Prix Chris-Johnson. L’œuvre de J.R. Léveillé, Compositions (Éditions du Blé, 2018), avait été retenue pour le Prix Manuela-Dias de conception graphique et d’illustration en édition.

Le Regroupement des éditeurs franco-canadiens (REFC) réunit dix-sept maisons d’édition francophones du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario, du Manitoba et de la Saskatchewan qui mènent ensemble des actions de promotion et de commercialisation au Québec, au Canada et sur les marchés étrangers. Le REFC fait également front commun sur le plan de la représentation politique et du développement professionnel de ses membres.