La poésie troublante de José Claer

mordre jusqu'au sang

Poète trans, José Claer écrit comme il respire, et il est toujours à bout de souffle : slameur, il cumule aussi trois romans d’initiation, un recueil de nouvelles, Sortilèges de l’œil (mention spéciale du Prix littéraire Le Droit 2015, catégorie Fiction), et trois recueils de poésie.

Son dernier opus, un recueil de poésie, paraîtra aux Éditions L’Interligne le 13 novembre prochain. En voici un extrait :

On se fait un cadavre exquis sur la banquette arrière ; je le préviens, je suis vierge, il glisse son chapelet d’héritage paternel entre mes grandes lèvres et me pénètre avec Jésus-Christ en érection sur la croix

Mordre jusqu’au sang dans le rouge à lèvres est dédié à Alexandre Deschênes, ami et mentor de Claer. C’est un recueil cru, trash, en joual, qui met des mots sur la réalité vécue par les trans. « J’ai tellement à prouver que je suis un gars, à tous les jours au bureau… En dedans, ça brûle ! », explique-t-il à La Fabrique culturelle. On peut d’ailleurs voir la capsule ici.

Il sera en librairie dès sa sortie, le 13 novembre, ou directement sur le site de l’éditeur.

Kaléidoscope musical au MIFO

Julie Kim 3

Pour le jour des Franco-Ontariens, le MIFO a présenté un spectacle inédit : le Kaléidoscope musical.

À sa deuxième édition, le succès de ce spectacle ne se dément pas. La salle était remplie de spectateurs comblés!

Le Kaléidoscope musical est un concept tout simple : réunir des artistes qui ont des styles différents les uns des autres, et les faire interagir musicalement tous ensembles afin de créer des pièces uniques. Chaque artiste chante de ses propres pièces, accompagné des autres chanteurs ou musiciens aux styles complètement différents. Parfois, les artistes sur scène apportent leur propre touche aux chansons des autres, dans une hybridation des genres absolument formidable.  Cette seconde édition comptait donc sur les talents de Moonfruit, Kimya, Mehdi Cayenne, Mélissa Ouimet et Julie Kim, tous de fiers Franco-Ontariens. Ils se sont tous rencontrés le 24 septembre afin de préparer le spectacle du lendemain.

La soirée était animée de main de maître par la directrice artistique du MIFO, Anne Gutknecht. Celle-ci posait des questions aux artistes afin de mettre en contexte les pièces présentées. Anecdotes, rêves d’enfance, moments d’inspiration, les chanteurs étaient loin d’être avares de commentaires pour présenter leurs chansons. Le public a assisté à des moments sublimes, alors que certaines chansons n’ont pas pu être répétées avant leur présentation. De la pure magie!

Un tel spectacle peut faire peur, tant aux spectateurs qu’aux artistes. Les artistes sortent véritablement de leur zone de confort en adoptant le style, les paroles et la musique de leurs acolytes, y ajoutant leur touche personnelle, ce qui peut être déstabilisant. Mais force est de constater que le résultat est toujours aussi impressionnant!

Il est à souhaiter que le MIFO revienne l’an prochain avec la même formule, afin de nous charmer à nouveau les tympans!

2e édition du Kaléidoscope musical

kaléidoscope musical 2019

Pour bien célébrer le Jour des Franco-Ontariens et Franco-Ontariennes, le MIFO a récidivé cette année en présentant sa 2e édition du Kaléidoscope musical, qui aura lieu le 25 septembre à 18 h 30 au MIFO, situé au 6600 rue Carrière à Orléans.

Sur scène, vous pourrez voir plusieurs artistes aux styles très différents : Moonfruits, Mehdi Cayenne, Julie Kim, Mélissa Ouimet et Kimya. Les artistes ne se borneront pas à se suivre sur scène : ils participeront tous au spectacle pendant toute sa durée!

Plusieurs défis ont été lancés aux artistes dans le cadre de ce spectacle. Entre autres, ils devront :

– Jouer ensemble pour la première fois;
– Accorder leurs styles musicaux totalement différents;
– Reprendre des chansons de leur répertoire et les revisiter avec les influences des autres

Lors de la première édition, les artistes devaient interpréter une 3e chanson, mais d’un autre artiste. Parce que vous l’aurez deviné, afin que tous aient leur place au soleil, chaque groupe ou artiste chantera deux chansons de son propre répertoire.

Ce spectacle est unique : il a été préparé exprès pour cette occasion. Les artistes travailleront ensemble à recréer des pièces connues du public dans un métissage des genres musicaux, qui restera sans aucun doute gravé dans la mémoire de ceux qui y assisteront.

Achetez vos billets pour cet événement hors du commun en visitant le site du MIFO, ou réservez vos places en téléphonant au  613 830-6436. Et pourquoi pas, portez fièrement du vert pour l’occasion!

Avant la présentation du Kaléidoscope musical, de 16 h à 18 h, aura lieu le 4 à 6 Franco, avec le lever du drapeau vers 17 h 30. L’entrée est gratuite pour le 4 à 6 Franco.

 

C’est un rendez-vous!

Lancement de la saison artistique au MIFO

MIFO saison 2019-2020-2

Le 29 août dernier avait lieu le lancement de la saison artistique au MIFO. Lors de cette soirée, le public était invité à voir un échantillon des œuvres qui seront présentées tout au long de la saison 2019-2020. Parmi ceux-ci, des artistes établis, mais aussi des jeunes de la relève.

Le public était invité à une conférence portant sur le surréalisme, l’un des grands mouvements du 20e siècle. Le conférencier Yves Larocque a ainsi expliqué comment ce mouvement s’est intégré au Canada. Le surréalisme était un mouvement artistique puissant du 20e siècle, qui s’est propagé partout dans le monde.

Des ateliers étaient aussi offerts au public venu assister à cette soirée. Ils ont ainsi pu expérimenter la création de mandalas, de même que créer leur propre programme pour la saison 2019-2020 au MIFO, dans un atelier de découpage et collage, mieux connu sous le nom de scrapbooking.

Calendrier des expositions

Ainsi donc, du 4 au 29 septembre 2019, la galerie d’art Eugène-Racette, située au 6600 Carrières à Orléans, présentera l’exposition de Louise-Marie Thomassin. Du 2 au 30 octobre 2019, vous pourrez voir les œuvres de Jeanne Vaillancourt. Du 1er au 28 novembre 2019 aura lieu une exposition communautaire. Il s’agit d’œuvres créées lors des différents ateliers organisés dans le cadre de la Semaine des rencontres créatives. Ces créations, réalisées autant par des enfants que par des adultes de la communauté, seront le reflet du talent local. Du 3 décembre 2019 au 5 janvier 2020, l’artiste Robert B. Gougeon exposera ses œuvres. Du 8 au 30 janvier 2020, ce sera l’exposition des Artistes en herbe. La Ville d’Ottawa organise un concours depuis 1996 afin de donner la chance à de jeunes artistes locaux de faire valoir leur talent. Du 4 au 27 février 2020, le public pourra voir l’exposition de Stéphanie Martineau. France-Marie Trépanier prendra la relève du 3 au 30 mars 2020. Suivra du 2 au 29 avril 2020 l’exposition d’Angela Verlaeckt Clark. Du 1er au 28 mai 2020, Martine Périat exposera ses œuvres, suivie d’Arlette Financière du 2 au 29 juin 2020. Enfin, du 3 au 30 juillet 2020, le MIFO vous invite à une exposition des artistes du Centre Séraphin-Marion d’Orléans.

Le vernissage pour chacune de ces expositions aura lieu le premier vendredi de l’exposition, de 19 h à 21 h. Pour la programmation complète, veuillez consulter le mifo.ca. Vous y trouverez aussi toutes les informations reliées aux spectacles présentés tout au long de l’année, de même que les présentations de films en français, qui ont lieu deux fois par mois.

 

Sur la photo: Angela Verlaeckt Clark et l’une de ses oeuvres.

Entrevue avec Michel Bénac au festival de la Curd

michel bénac festival de la curd2

Lors de la soirée franco du festival de la Curd, qui a eu lieu le 17 août dernier, Boréal a rencontré Michel Bénac, le chanteur du groupe LGS.

LGS est revenu de France, il y a quelques semaines, où ils ont participé au festival Les transes cévenoles, de même qu’au festival Pause guitare. « Quelle belle surprise de voir que les Français, ça aime fêter comme des Canadiens français ! » a lancé Michel Bénac. Le duo franco-ontarien a profité de belles vitrines afin de rencontrer un public qui les découvrait pour la première fois. « Ils étaient un peu curieux pendant les premières chansons, et vers la fin, ils sautaient et dansaient ! Les Français sont curieux de nous ravoir », a-t-il ajouté. Le duo espère une tournée en 2020.

La fin de LGS remise en question

Pourtant, en décembre dernier, Michel Bénac était catégorique : 2019 marquait la fin de LGS après 20 ans de carrière. « C’était le plan ! » avoue-t-il candidement. Les chansons de LGS tournent depuis quelques années à la radio, particulièrement au Québec. Mais ce n’est que depuis la fin de l’année 2018 que l’on peut parler d’un succès monstre. Ce succès s’est fait attendre pendant de nombreuses années et se poursuit, puisqu’après On perd la tête, la chanson Thirsty se classe, elle aussi, au sommet des palmarès. « Je ne pensais jamais que notre vingtième année serait l’année de notre succès. Honnêtement, on ne l’avait pas prévu. » La question d’un prolongement est dans l’air, et les deux membres du groupe, Michel Bénac et Jean-Philippe Goulet, y réfléchissent beaucoup. Vous pourriez donc voir LGS sur une scène près de chez vous pendant quelques années encore !

Lafab Musique

Michel Bénac, c’est aussi Lafab Musique. La maison de disque produit, en plus des albums du duo, les albums de la chanteuse Gabrielle Goulet. Depuis peu, Lafab Musique travaille aussi avec Rebecca Noelle. Ceux qui ont regardé l’émission La Voix se souviendront de cette anglophone qui a interprété de façon magnifique des chansons classiques francophones.

Il y a toujours de la place pour les nouveaux talents chez Lafab Musique. « Moi, ce que j’aimerais, c’est d’avoir un rappeur, un kid qui a de l’attitude. Gars ou fille, c’est pas important ! » admet, Michel Bénac. Celui-ci a un faible depuis toujours pour la musique hip-hop. Le genre musical de LGS, le techno-trad, a bien entendu des influences de musique traditionnelle, mais aussi du hip-hop et de musiques plus urbaines.

« Avec les volumes 1, 2 et 3, on a décidé d’oser. » Ils ont décidé, avec ces nouvelles chansons, de vraiment explorer le style plus urbain qu’ils affectionnent tous les deux. « La réaction a été extraordinaire ! J’pensais qu’on aurait des tomates, mais on a des numéros 1 ! »

Gala Trille Or

En numéro d’ouverture du dernier gala Trille Or, l’animateur Vincent Poirier a mentionné que le gala existe depuis 2001. Il a ajouté qu’en 2001, LGS avait encore du violon dans ses chansons ! Nous avons posé la question à Michel Bénac : comment se sent-on quand un Vincent Poirier nous taquine en ouverture de gala ? Le chanteur a répondu avec un sourire en coin : « D’abord, j’veux dire qu’il est laid et qu’il pue ! »  Puis il a ajouté que l’humoriste a le don de mettre le doigt sur des choses évidentes de façon à faire rire. « Moi, je suis juste content que 20 ans plus tard, on parle encore de nous autres ! »

Spectacles à venir

Pour connaître les prochaines dates de spectacles, visitez le site web de LGS, ou leur page Facebook. Vous aurez ainsi la possibilité de faire vos demandes spéciales, puisque le duo ajuste toujours sa liste de chansons en fonction des demandes du public sur le populaire réseau social.

Soirée Franco au festival de la Curd 2019

Damien Robitaille 3

Du 14 au 18 août avait lieu le festival de la Curd à Saint-Albert, dans l’Est ontarien. Une programmation variée était offerte aux festivaliers à l’occasion des 125 ans de la fromagerie. Magazine Boréal a assisté à la soirée franco, qui avait lieu le samedi 17 août. Lors de cette soirée, ce sont trois artistes fiers franco-ontariens qui sont montés sur la scène du grand chapiteau.

L’ambiance dans le chapiteau Desjardins plein à craquer était survoltée. Déjà, avant le début du spectacle, les spectateurs s’amassaient pour écouter les préparatifs du spectacle de Damien Robitaille. Celui-ci était en Abitibi jusqu’au petit matin, et a dû faire huit heures de route pour se rendre à Saint-Albert. La foule l’a accueilli avec des hurlements de loup, l’emblème de Lafontaine.

Le loup de Lafontaine

Le chanteur originaire de Lafontaine n’a pas manqué de souligner le dixième anniversaire de son album Homme autonome, paru en 2009. C’est cet album qui lui a ouvert les portes du succès. Il en a d’ailleurs chanté plusieurs extraits. L’homme est une véritable bête de scène ! On le voit, on le sent, Robitaille a vraiment du plaisir devant la foule, qui connaît ses chansons par cœur et les entonne sur demande.

Tournée pour les 20 ans de carrière

Le chapiteau était bien réchauffé quand LGS est arrivé sur scène. Ils ont présenté plusieurs succès, au plus grand plaisir des spectateurs. Fidèles à leur habitude, LGS a demandé, sur les réseaux sociaux, quelle chanson les spectateurs avaient envie d’entendre. À chaque spectacle, ils ajustent leur liste de chansons en fonction de ce que les gens veulent entendre. C’est ainsi qu’ils ont chanté, pour la première fois depuis une quinzaine d’années, la Chanson sacrée.

Après 20 ans de carrière, le groupe Swing est heureux de connaître le succès qu’il connaît depuis un an, avec On perd la tête puis Thirsty. Ces chansons sont de véritables vers d’oreille, et comme toutes les autres chansons du groupe, signalent que le party, ce sont eux qui le font ! Le public a dansé, sauté, chanté et s’est éclaté au son du violon endiablé de Jean-Philippe Goulet.

La petite fille de Saint-Albert

Après le spectacle de Swing, Mélissa Ouimet est montée sur scène. La jeune rockeuse saluait les gens qu’elle connaissait dans la foule, signe qu’elle était bien chez elle.

Elle a offert de ses succès au public, tirés de chacun de ses deux albums. Elle a aussi offert un remix de chansons des années 80 et 90 qui lui tiennent à cœur. Rock Voisine, Nuance, France d’Amour… Plusieurs souvenirs en chanson que la chanteuse au chapeau a interprétés à sa façon.

Une soirée mémorable

Le concept d’une soirée franco-ontarienne était bien pensé. Si les styles étaient variés — pop, néo-trad, rock —, la foule est demeurée présente tout au long de la soirée, qui s’est terminée très tard ; le public a clairement aimé! Ce sera peut-être une thématique qui reviendra à l’avenir, puisque les gens sont venus de loin pour assister à cette soirée, et se sont éclatés pendant chacun des spectacles présentés.

Soirée Franco au festival de la Curd de Saint-Albert

LGS

Ce samedi soir au festival de la Curd, ce sera la soirée Franco. Tous les artistes qui monteront sur scène au cours de la soirée sont de fiers Franco-Ontariens. Ainsi, dès 19 h 30, vous pourrez voir et entendre Damien Robitaille, suivi de LGS à 21 h et de Mélissa Ouimet à 22 h 30. Le Magazine Boréal sera sur place pour vous en faire le compte-rendu.

Damien Robitaille

Le chanteur compte déjà six albums à son nom. De Lafontaine en Ontario, où il a débuté, à Montréal, Damien récolte de nombreuses nominations et prix Trille Or sur son chemin. En 2014, il est sélectionné aux Juno Awards pour Album francophone de l’année. L’album UNIVERS PARALLÈLES nous arrive en avril 2017, qui se veut festif, rythmé et où les harmonies vocales féminines viennent agréablement se marier à la voix de l’auteur-compositeur-interprète.

LGS

Rares sont les groupes qui, comme LGS, savent trousser des mélodies qui immédiatement nous donnent envie de sourire, de danser et de faire la fête. Le groupe unique franco-ontarien transforme la chanson canadienne-française avec des saveurs de musique pop américaine. En 20 ans de carrière, LGS a notamment été nommé aux JUNO’s, à l’ADISQ et a remporté 13 prix Trille Or. Leur dernier extrait « Thirsty » grimpe rapidement les palmarès, suivant les traces du succès « On perd la tête » en première place du Top 100 radio BDS francophone pendant 14 semaines.

Mélissa Ouimet

Bénéficiant d’une carrière très prometteuse, du Canada à Hong Kong en passant par Séoul, on retrouve Mélissa Ouimet sur la scène de La Voix pour les auditions à l’aveugle en 2019. Auteure de 2 albums — Mélissa Ouimet, Amours jetables — la rockeuse franco-ontarienne est sur toutes les scènes. Riche de nombreuses collaborations, Mélissa Ouimet a assuré les premières parties d’artistes de renoms, tels que Robert Charlebois, Véronic DiCaire, Eric Lapointe, Bobby Bazzini, Martin Deschamps, les Porn Flakes et Sylvain Cossette.

Cette soirée est une présentation du journal Le Droit. On peut se procurer des billets pour assister aux spectacles à la Fromagerie, au Marché Saint-Albert et dans les Caisses Desjardins à Embrun, Casselman et Saint-Isidore, au coût de 25 $ chacun.

 

Rendez-vous au Festival de la curd du 14 au 18 août

festival de la curd

C’est cette semaine que commence le Festival de la curd de Saint-Albert. Le Festival de la curd aura lieu du 14 au 18 août cette année. Au programme : de la musique, de l’humour, des variétés et des tonnes de fromage en grain de la Fromagerie St-Albert!

Ainsi, le jeudi 15 août, vous retrouverez Mesmer sous le chapiteau dès 20 h 30. Le vendredi 16 août, le Festival accueillera Bleu Jeans Bleu à 19 h 30, suivi des Cowboys fringants à 21 h. Le samedi 17 août sera la Soirée franco, mettant en vedette des artistes franco-ontariens. À 19 h 30, vous pourrez voir et entendre Damien Robitaille. Il sera suivi sur scène par LGS à 21 h. La chanteuse originaire de Saint-Albert, et qui fait un tabac partout où elle passe, Mélissa Ouimet, clôturera la soirée avec son spectacle qui commencera à 22 h 30. Enfin, le dimanche 18 août dès 15 h, le groupe Aryko viendra vous offrir ses plus belles chansons.

Les enfants ne sont pas en reste. Le samedi dès 11 h, Jojo viendra les divertir. Et le dimanche à la même heure, ce sera au tour d’Arthur l’aventurier.

Autres activités

Le Festival de la curd, c’est aussi le spectacle de la troupe LOL, composée des gagnants de la grande finale provinciale 2019, s’amène au festival de la Curd encore une fois cette année. Ce concours a pour but d’initier les jeunes de 14 à 18 ans, des écoles secondaires francophones de l’Ontario, à l’humour par le biais de formation en compagnie de professionnels du milieu. Ce spectacle aura lieu le jeudi soir à 19 h 30. Ne les manquez pas : ils sont très drôles !

Il y aura bien sûr le traditionnel bingo, le mercredi soir, de même qu’un BBQ à 16 h. Et le samedi en après-midi, la Fromagerie Saint-Albert vous convie à un vins et fromages au profit de l’hôpital pour enfants de l’Est ontarien (CHEO). Cette activité aura lieu de 12 h à 15 h 30, et il en coûtera 5 $ par assiette de fromage et 3 $ par verre de vin.

C’est sans oublier l’aire familiale qui attend les tout-petits les samedi et dimanche de 10 h à 18 h. Vous y retrouverez des structures gonflables et du maquillage, mais aussi une ménagerie, des tracteurs antiques et une piste de go-kart pour les amoureux de sensations fortes.

4 tonnes de curds

Depuis plusieurs années maintenant, la Fromagerie St-Albert organise ce festival afin de remercier la population qui achète son fromage. Cette année, la fromagerie fête son 125e anniversaire. Elle vous invite donc à faire la fête avec eux ! Comme c’est la tradition, elle offrira gratuitement près de 4 tonnes de fromage en grains au cours du festival. C’est un rendez-vous au mois d’août !